7e et dernière étape : les West Mac Donnell Ranges et Alice Springs

Publié le par Agnes

Je pourrais dire plein de choses sur la dernière partie de notre voyage, mais je vais faire court… faudrait quand même pas que j’arrive en retard au match de foot tout à l’heure. Et puis il faut bien que je finisse de raconter cette semaine de vacances avant de partir ce we dans les Grampians et d’avoir d’autres excursions à vous narrer. Comme toute bonne chose, notre périple a eu une fin. La dernière journée a cependant elle aussi été bien remplie. 
Glen helen Gorge : avec de l'eau !
 
 
 
 
 
 
 
 Le matin, après un petit tour rafraichissant dans Glen Helen Gorge, nous nous dirigeons vers Ormiston Gorge où un goana est surpris par notre présence dans ces lieux. 
... et de la roche orange
Le goana pas trop surpris
C’est tellement agréable de voir de l’eau après ces jours de désert. 
Ormiston Gorge

La meme, vue depuis l'autre cote
Ce qui est moins agréable est que maman se blesse à la cheville, on décide donc de filer directement vers Alice Springs. Là on visite un musée sur les traditions et l’art aborigène, avant de se poser dans un backpacker. Puis abandonnant maman au repos forcé, on se rend au musée du désert avec papa. C’est un musée en plein air très bien pensé, où on peut admirer nombre d’animaux dans leur environnement naturel, notamment une multitude d’oiseaux, il y a même un vivarium avec les animaux nocturnes, principalement des serpents (ceci  a tellement plu à papa, qu'il l'a traversé sans s’arrêter une seule fois).

Un Red-tailed Black Cockatoo, magnifique !

D'autres dont j'ai oublie le nom, mais qui sont jolis eux aussi !

des sortes de lezards
On y apprend aussi les différents types d’habitats pour la faune existants dans le désert, les différentes plantes, leur mode de survie dans cet environnement difficile et aride. 
Une perruche a collier jaune est cachee dans les arbres
 
Et des kangourous peinards !Je ne vais pas tout vous faire partager, mais par exemple on a eu l’explication de la couleur orange du sable dans le désert. Ceci est du a de l’oxyde de fer qui vient se déposer sur le sable (plus communément connu comme la rouille, quoi). Bref, une après-midi instructive ! Et le lendemain, après 2831 km parcourus, nous rendons la voiture a l’aéroport d’Alice Springs pour rejoindre Adélaïde.

Regardez donc le compteur !



Au final, ce fut vraiment 7 jours bien remplis, j'en garde un tres bon souvenir ! Et je crois pouvoir sans mentir dire que je ne suis pas la seule :o)

Publié dans Mes excursions-voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article