Des boules qui rendent maboul...

Publié le par Agnes

N’étant pas peureuse pour un sou, et toujours avide de nouvelles expériences, j’ai accepte le défi insensé que me proposaient des potes australiens : les rejoindre pour un tournoi de « lawn bowls » (en français, ca donnerait un truc comme boules sur gazon). Et ce n’est pas parce qu’il faisait encore 41 degrés Celsius aux environs de 7 heures du soir que je me suis laissée impressionnée.
Une fois sur place, je demande une explication des règles : on me dit c’est simple, c’est celui qui est le plus près du kiddie (une petite boule blanche, un peu plus grosse qu’un cochonnet) qui l’emporte… « en gros, c’est comme la pétanque, sauf que c’est sur gazon » que je demande et on me dit oui.
Seulement après le lancer de la première boule, je m’aperçois que ca n’a rien à voir en fait. Tu peux tirer ou pointer, mais ca va te faire une belle jambe, car la boule n’est pas ronde… première surprise. Et la boule a une masse plus lourde d’un coté que de l’autre…. Deuxième surprise ! 

la fourbe !
Le côté légerLe côté lourd










Ce qui fait qu’il faut viser à droite ou à gauche du kiddie en faisant attention de bien mettre le surpoids du cote où on veut voir la course de la boule s’incurver. Et on ne lance pas les boules, on les fait rouler. Bref, c’est ARGHHH. J’ai les boules ! Ca me rend maboule. Je sais mon humour est toujours aussi nul, mais avouez-le que ca vous manque, hein ? :o)
Je lutte contre mes reflexes petanquesques. J’essaie de désapprendre toutes mes techniques travaillées pendant des années qui ont fini par faire de moi cette pro des boules (Que ceux qui m’ont déjà vu jouer à la pétanque s’abstiennent de tout commentaire ;o) )
Et mes arrondis s’améliorent, ainsi que mes dosages de vitesse. A tel point qu’on finit par battre nos adversaires à plat de couture. Et que je gagne aussi une bouteille de vin au jeu de l’araignée, qui consiste en une ronde de tous les participants avec un arbitre au milieu qui compte jusqu'à 3 avant de lâcher le kiddie et donne ainsi le signal à tous les participants de lancer leur boules en même temps ; ce qui donne un joyeux bordel comme vous pouvez l’imaginer (ce qui me permet de remporter la bouteille… avec beaucoup de chance, il faut l’avouer, mais ca fait partie du jeu…)

En pleine action...
Bref, encore une bonne petite soirée, et en guise de conclusion, je dirais que les lawn bowls, c’est comme la pétanque mais en pas pareil :o)
PS : Une autre différence majeure est que le pastis accompagnant la pétanque est ici remplacé par de la bière
PS 2 : C’était vraiment mon jour de chance car j’ai aussi gagné à la loterie organisée au même endroit (avec un de mes tickets numéros 67 et 68, ce qui était un pur hasard…mais on peut dire que ma région d’adoption m’a porté chance ! )
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
C'est vraiment Agnès la moule..... ça changera jamais .....et tant mieux pour toi !!! 
Répondre
A
Eh oui, mon petit poisouillou, la vie est tro pinzuste :o)Et comme tu le dis, tant mieux pour moi !