Premières heures en Tasmanie

Publié le par Agnes

Il pleut, il pleut, bergère, rentre tes blancs moutons. Enfin, c'est plutôt reste à la maison qui résume assez bien mon week-end. J'ai quand même été déguster du vin et admirer le cadre d'un des restos les plus réputés d'Adélaïde. Ca sert d'avoir des entrées :o)
J'ai aussi mangé au Cental Market une fois de plus, fait du nettoyage et du rangement en préparation du départ, passé une très bonne soirées totalement improvisées avec mes deux "boss", mangé des crêpes, remplit les formulaires pour l'extension de mon visa, acheté des souvenirs et tutti quanti.
Mais en ce pluvieux dimanche après-midi, je prends donc la plume (ou plutôt le clavier) pour vous narrer mon coup de coeur pour la Tasmanie.

La Tasmanie a commencé à me charmer dès la descete de l'avion  Hobart. Un charmant soleil avec des lumières magnifiques comme seul l'automne sait créer, et le tour est joué ! Je sais, il m'en faut peut pour être hereuse, mais c'est tant mieux. Et puis c'était vert aussi, et les rivières avaient de l'eau dedans (Ne riez pas, ce n'est pas si courant par ici).


Comme au syndicat d'initiative, ils nous ont prédit du beau temps pour les jours qui arrivent, on file direct vers les parcs nationaux. Premier arrêt dans le Mount Field National Park. Les Russel Falls sont des cascades avec de l'eau et la ballade et la verdure sont appréciables après l'agitation de Melbourne. On admire des gumtree (eucalyptus) géants, des fougères arborescentes et plein de pademelons (ce sont des tout petits wallabies ; trop chous).
 

Mais on l'apprendra vite, la nuit tombe à 18 heures, et avec la vie nocturne des bêbetes australiennes, on préfère s'arrêter quand la nuit tombe.
On campe donc vers un lac (que Jen, qui a décidément besoin de lunettes, prend pour une prairie :op ). Le matin, la brume sur l'eau et la lumière donne une ambiance magique (retranscrit pâlement par ces photos...)



Le soleil fait timidement son apparition...


On a quand même des petits yeux...


Et quand la brume se dissipe, la vue n'est pas mal non plus...


Notre premier matin est donc humide, mais ensoleillé. Ca tombe bien, on a prévu une longue rando : à nous l'ascension du mont Rufus.

(suite au prochain épisode...)

Publié dans Mes excursions-voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article